En ligne.fr

Des articles de spécialistes

Analyse évolution des prix de l'immobilierDes analyses d'experts, les baromêtres de l'immobilier.

Deux simulateurs

Anticipez l'évolution des prix de l'immobilier !Pour anticiper les évolutions du marché de l'immobilier.

Partagez vos informations !

Native version for Joomla 1.5Rejoignez-nous et apportez vos informations à notre communauté.

Evolution des prix de l'immobilier en 2008

Les principales informations

  • Ecroulement du nombre de ventes
  • Chute des prix accélérée au 4ème trimestre 2008
  • Ile de France et province touchée
Le nombre de ventes, tout marché  confondu neuf et ancien, passe de 929.300 en 2007 (Ile de France et Province) à 746.400 en 2008 soit une baisse moyenne de 20 %.

La baisse dans l’ancien est de 17% en moyenne passant de 802.000 à 667.000 ventes.

Cette baisse est encore plus sensible  pour le neuf ou le retrait est de 37,6% passant de 127.300 ventes en 2007 à 79.400 ventes en 2008
(source ECLN).

Il faut cependant relever que cette baisse de volume est une moyenne sur l'ensemble de l'année, baisse qui s'est subitement amorcée (effet de la hausse des carburants) au 1er trimestre avec une diminution inférieure à 10 % dans l'ancien, pour bondir au 4ème trimestre à plus de 20 % en ce qui concerne les maisons et à près de 24 % en ce qui concerne les appartements anciens. 

Le 4ème trimestre 2008 a vu une baisse des prix sur l'ensemble du territoire :

  • Pour les appartements de – 1,5 % pour la  France, de - 3,5 % sur la Province,  de – 1,7% pour l’Ile de France.
  • Pour les maisons de - 4 % pour  la France, de - 4,4 % pour la province, de – 4,1%  pour l'Ile de France.
Cette baisse annuelle pou 2008 s’est effectuée essentiellement sur le dernier trimestre 2008 car, pour les trois autres trimestres, ces indices étaient positifs ou voisins de zéro.
 
Cette baisse concerne plus les maisons que les appartements contrairement à la précédente crise immobilière (1992 – 1998).
 
Cette baisse est marquée en  région Rhône Alpes pour les appartement à – 6,1% pour l’ensemble de l’année.